La FAO lance une application mobile pour soutenir la lutte contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique

La FAO lance une application mobile pour soutenir la lutte contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique

La FAO lance une application mobile pour soutenir la lutte contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique

La FAO a lancé une application mobile pour permettre aux agriculteurs, travailleurs agricoles et autres partenaires en première ligne de la lutte contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique pour identifier, signaler le niveau d’infestation et cartographier la propagation de cet insecte destructeur ainsi que pour décrire ses ennemis naturels et les mesures les plus efficaces pour le gérer.

L’application mobile pour le Système de Surveillance et d’Alerte Précoce de la Chenille Légionnaire d’Automne (FAMEWS) fournit des informations précieuses sur la façon dont l’insecte évolue au fil du temps et de l’espace pour mieux connaître son comportement en Afrique – dans un nouveau contexte.

La chenille légionnaire d’automne a déjà infecté des millions d’hectares de maïs en Afrique – une culture de base à travers le continent – menaçant la sécurité alimentaire de plus de 300 millions de personnes, principalement des petits agriculteurs qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts et à nourrir leur famille. Au début de 2018, seulement 10 (principalement dans le Nord du continent) sur les 54 Etats et territoires africains n’ont pas signalé l’infestation de ce ravageur à croissance rapide qui détruit les cultures.

« L’Application va nous aider à construire notre connaissance collective de la chenille légionnaire d’automne en Afrique et relier tous les points – Voir comment et où elle se propage pour la rendre plus faible et moins dommageable », a déclaré Keith Cressman, responsable principal du développement agricole de la FAO qui a mené le développement de l’application avec les partenaires de l’agence des Nations Unies.

« Application est utile sur deux fronts: pour les agriculteurs et les travailleurs agricoles pour la gestion directe de leurs cultures en vue de prévenir d’autres infestations et réduire les dommages; et pour tous les acteurs impliqués dans la gestion de la chenille légionaire d’automne en Afrique, en fournissant une analyse vitale sur les risques, la propagation et la gestion », a déclaré Cressman.

Une fois que les agriculteurs et les travailleurs vérifient leurs cultures pour voir les infestations et téléchargent les données requises, l’application calcule les niveaux d’infestation afin que les agriculteurs puissent prendre des mesures immédiates pour gérer la situation.

Les données sont validées par les points focaux nationaux pour la Chenille Légionnaire d’Automne et transférées sur une plate-forme Web mondiale. Elles sont ensuite analysées pour donner une vue d’ensemble de la situation en temps réel avec des cartes des infestations de chenilles légionnaires d’automne et les mesures les plus efficaces pour réduire leur impact.

Initialement mise en œuvre à Madagascar et en Zambie, l’application est maintenant déployée dans tous les pays d’Afrique subsaharienne touchés par le ravageur envahissant par l’Ecole des Agriculteurs soutenue par la FAO ainsi que par d’autres forums communautaires menant la lutte contre la chenille légionnaire d’automne.

La mise à jour de l’application dans les prochains mois fourniront des fonctionnalités supplémentaires telles qu’un système de conseil hors ligne qui fournit des conseils immédiats à l’utilisateur, basé sur les données collectées, et un outil de diagnostic qui utilise la caméra du téléphone portable pour déterminer les niveaux de dommages au maïs.

One thought on “La FAO lance une application mobile pour soutenir la lutte contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique”

  1. afsta_admin dit :

    hey hey

  2. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares