Plant Breeding Innovation (PBI)

Comité de communication et de plaidoyer (CAAC)

Objectif

Objectif

Le présent document a pour objet de définir le mandat du comité de la communication et du plaidoyer. Ce document aidera l’équipe à comprendre sa portée et sa discipline opérationnelle.

Contexte

Dans ses efforts pour créer le meilleur environnement possible pour le commerce et l’innovation en semences de qualité au profit des membres et des agriculteurs en Afrique, AFSTA cherche, entre autres choses, à faire en sorte que tous les agriculteurs en Afrique aient accès à des semences de qualité la sécurité alimentaire. Aujourd’hui, tout indique que l’agriculture africaine se développe au milieu d’une myriade de défis. Le marché des denrées alimentaires en Afrique continue de croître, selon les estimations de la Banque mondiale, qui lui attribueront une valeur de 1 billion de dollars US d’ici 2030, contre 300 milliards USD actuellement. La demande de produits alimentaires devrait également au moins doubler d’ici 2050. Ces tendances, combinées à la facture des importations de produits alimentaires sur le continent, estimée entre 30 et 50 milliards de dollars US, indiquent qu’il existe une opportunité dans le secteur agricole. Ce dernier ne peut tenir le terrain sans semences certifiées.

La contribution actuelle de l’Afrique au commerce mondial des semences est inférieure à 2%. Cependant, les agriculteurs africains ont besoin de semences de qualité et les entreprises semencières sont intéressées par un commerce en expansion. Pour que ce pourcentage augmente, il faut un plan de communication soutenu bien coordonné au niveau de la direction de l’AFSTA.

Face à toutes ces opportunités, AFSTA est déterminée à faire la différence dans le commerce des semences, en particulier pour ses membres. Nous pensons que promouvoir le commerce de semences certifiées de haute qualité est à la fois un devoir moral et l’intérêt des membres de l’AFSTA. Nous comprenons qu’aider l’Afrique à assurer la sécurité alimentaire est une étape cruciale pour aider les peuples de ce continent à se sortir de la pauvreté.

Alors que de plus en plus de pays africains se rapprochent de la commercialisation des cultures biotechnologiques, le secteur des semences a mis l’accent sur leur volonté et leur volonté de déployer les technologies innovantes auprès des agriculteurs africains. Le mandat de l’AFSTA est de créer un environnement favorable au sein de l’industrie des semences pour une production en douceur de semences certifiées en Afrique.

L’AFSTA est représentée dans 26 pays africains. L’AFSTA a également formé et sensibilisé près de 60 sociétés semencières en Afrique sur divers aspects de la production de semences, y compris la commercialisation des semences, le traitement des semences, les bonnes pratiques agronomiques et le plaidoyer pour les questions relatives aux semences. En outre, AFSTA communique via le magazine African Seed, la revue E-Review et Flash News. L’industrie des semences se réunit chaque mars au congrès annuel de l’AFSTA et l’édition 2020 du congrès aura lieu à Livingstone, en Zambie. Dans la mesure où le secteur des semences en Afrique tourne autour des associations nationales du commerce des semences (NSTA), celles-ci peuvent constituer un moyen de promouvoir tous les aspects de la production et du commerce des semences. En outre, pour que le rythme reste vivant, l’AFSTA doit établir un partenariat stratégique avec diverses parties prenantes et assurer le suivi de ce qui se passe dans l’espace de production de semences en Afrique. Cela appelle un comité de fond connu sous le nom de comité de communication et de plaidoyer de l’AFSTA.

Les fonctions

  • Le comité s’appelle AFSTA Communication and Advocacy Committee. Parmi d’autres questions;
  • Planifie, développe, exécute et examine le plan stratégique de communication de l’AFSTA;
  • Le comité organise une représentation effective de l’AFSTA dans des forums tels que l’ISTA, l’OCDE, l’ITGPRA et l’UPOV afin de définir et de défendre la position et le mandat de l’AFSTA;
  • Le Comité veille à ce qu’AFSTA devienne une voix vitale et visible au sein de l’UA, des CER et des forums internationaux sur les semences.
  • Convoque des réunions / interactions régulières pour faire le point sur l’avancement des travaux et des engagements du Comité de la communication et du plaidoyer de l’AFSTA;
  • Offre des conseils techniques sur les activités de sensibilisation aux membres de l’AFSTA en vue de la diffusion et de l’acceptabilité des problèmes des associations tels qu’ils ont été adoptés par le conseil d’administration et qui nécessitent leur attention;
  • Établit-il des rapports d’avancement trimestriels internes du Secrétariat pour améliorer la visibilité et la fonctionnalité d’AFSTA en tant que porte-parole du secteur des semences en Afrique?
  • Élabore des matériels d’information, de communication et d’éducation (IEC) pour AFSTA, notamment The African Seed Magazine, E-Review, Flash News et une présence en ligne sur le site Web, Twitter, Facebook et d’autres médias sociaux;
  • Élabore un cadre de communication pour la diffusion de l’information aux partenaires et aux intervenants;
    Déterminer les domaines potentiels de plaidoyer en consultation avec les NSTA, les comités AFSTA et les partenaires;
  • Collaborer avec d’autres comités pour élaborer et diffuser divers documents de synthèse de l’AFSTA pour le travail de plaidoyer à l’AFSTA;
  • Répondez aux divers problèmes qui affectent le fonctionnement du secteur des semences dans divers pays par le biais de communiqués de presse, de conférences de presse et d’autres outils médiatiques.