Partenariat et services aux membres

Comité Partenariat et Service aux Membres de l’AFSTA

  • But

Le but de ce document est de définir les Termes de Références du Comité « Partenariat et service aux Membres ». Ce document appuiera la capacité de l’équipe à comprendre sa portée et son mode opératoire. 

  • Contexte

L’Afrique évolue progressivement à partir des systèmes de semences financés par le secteur public vers un secteur semencier privé diversifié orienté sur le marché. Les gouvernements africains reconnaissent de plus en plus l’importance du secteur semencier privé pour la disponibilité et l’approvisionnement en semences de qualité aux agriculteurs pour permettre la croissance et la transformation de l’agriculture sur le continent. Cependant, l’industrie semencière africaine est confrontée à de nombreux défis qui limitent son potentiel pour approvisionner les agriculteurs du continent en semences de qualité qu’ils désirent.

Voici quelques principaux défis auxquels fait face l’industrie semencière africaine :

  • Des barrières commerciales massives à cause des lois et de règlementations obsolètes qui nuisent à la capacité ou au désir du secteur privé à investir dans l’industrie semencière ;
  • Faible représentation de l’intérêt du secteur privé au programme de développement des semences ;
  • Problèmes d’accessibilité au matériel génétique ;
  • Faible capacité des entreprises locales de semences ;
  • Subventions de semences mal gérées qui faussent le marché des semences, diminuent le choix des agriculteurs et détruisent les systèmes de distribution ;
  • Faible soutien du gouvernement aux entreprises semencières, mauvaises infrastructures, inaccessibilité du crédit, formations médiocres, inadéquate mise en œuvre de politiques régionales, etc.
  • Marché de semences imprévisible, changement de climat, instabilité politique, corruption, maladies émergentes et parasites, etc.
  • Faible et/ou absente des associations nationales de semences
  • Faible compétitivité de l’industrie semencière africaine au niveau mondial contribuant environ un la dixième de la valeur mondiale du marché des semences estimée à plus de 48 milliards US$.

La transformation effective du secteur semencier exige la représentation du secteur semencier privé dans le programme de développement des semences aux niveaux national, régional et mondial. L’AFSTA est la voix du secteur semencier privé représentant et protégeant ses droits et ses intérêts à tous les niveaux. L’AFSTA doit être un partenaire valable pour les régulateurs des semences et d’autres parties prenantes pour discuter des contraintes et fournir des solutions aux problèmes de semences émergents, afin de créer un environnement propice aux commerçants de semences en Afrique.

En tant que fournisseur de services aux membres, l’AFSTA s’efforce de;

  • Réduire les barrières commerciales par le dialogue avec les décideurs pour l’harmonisation régionale des réglementations du commerce des semences afin de faciliter le commerce des semences en Afrique et au-delà ;
  • Identifier et se joindre aux partenaires appropriés pour le développement de l’industrie semencière ;
  • Chercher des thèmes d’actualité pour la solution des problèmes pour l’industrie semencière et identifier des experts pour faire des présentations lors des congrès annuels de l’AFSTA
  • Élaborer des documents de position pour informer les membres des questions pertinentes de l’industrie semencière ayant un impact sur le commerce des semences ;
  • Renforcer les Groupes d’Intérêt Spéciaux GIS en tant que plate-forme de rencontre pour les membres pour discuter de questions d’actualité et de faire connaître leurs intérêts aux parties prenantes ;
  • Créer un système d’information sur l’industrie semencière qui offre des données liées au marché pour une prise de décision commerciale appropriée.

 

  • Fonctions

Le comité Partenariat et Service aux Membres :

  • Identifier et tenter d’aborder les points critiques qui facilitent le commerce des semences en Afrique et au-delà :
    • Améliorer le partenariat et le partage d’information avec les communautés économiques régionales (EAC, COMESA, SADC et CEDEAO) et plaider en faveur de l’élimination des obstacles au commerce des semences ;
    • Sensibiliser les commerçants de semences des CER dans le cadre des règlementations harmonisées des semences ;
    • Soutenir la mise en œuvre des réglementations harmonisées du commerce des semences par les États membres au niveau des communautés économiques régionales ;
    • Guider et assister les membres de l’AFSTA à l’utilisation des réglementations harmonisées régionales des semences dans les communautés économiques régionales ;
    • Développer une base de données sur l’industrie semencière sur les variétés inscrites au catalogue, production, import et export des semences. Etc. gérée par l’AFSTA pour faciliter le commerce des semences en Afrique.
  • Élaborer une stratégie qui améliore la visibilité de l’AFSTA en tant qu’organisation faîtière de l’industrie semencière en Afrique :
    • Renforcer les liens avec les acteurs des semences aux niveaux national et régional
    • Participer à des événements / forums stratégiques régionaux, continentaux et mondiaux ;
    • Forger des accords de partenariat entre l’AFSTA et les parties prenantes stratégiques du secteur semencier.
  • Explorer des stratégies pour améliorer les services aux membres de l’AFSTA :
    • Promouvoir les droits de propriété intellectuelle pour améliorer l’accès aux variétés appropriées par les agriculteurs en Afrique ;
    • Faire en sorte que les groupes d’intérêts spéciaux soient plus efficaces pour devenir une plate-forme permanente pour débattre des questions relatives aux semences en cours ;
    • Écrire des nouveaux documents de position de l’AFSTA et réviser ceux qui existent conformément à la dynamique dans l’industrie semencière ;
    • Forger un partenariat avec les fournisseurs de ressources USAID, Banque mondiale, BMGF, etc.
  • Identifier les principaux partenaires de développement travaillant sur les questions pertinentes relatives aux semences et établir des relations pour mobiliser des ressources pour les projets clés de semences qui seront mis en œuvre par l’AFSTA
    • Inventorier les membres potentiels de l’AFSTA dans le continent et les contacter pour adhérer à l’AFSTA
    • Établir des associations nationales du commerce des semences dans les pays qui ont un potentiel c’est-à-dire qui a une industrie semencière privée
    • Participer aux initiatives de semences menées par les partenaires de développement en vue de les rendre rentables pour les membres de l’AFSTA et les agriculteurs ;
    • Forger un partenariat avec les bailleurs de fonds tels que l’USAID, la Banque mondiale, la BMGF, etc.
  • Committee Structure
  • Membre
  • Riadh Gabsi Président
  • Azariah Soi Vice-Président
  • Mahomed Saïdi Membre
  • Grace Gitu Secrétaire

 

  • Réunions et Communication

Ce comité devrait se réunir en personne au moins 2 fois par an. Afin de minimiser l’impact budgétaire, deux de ces réunions peuvent être programmées pendant la semaine des réunions du CA de l’AFSTA.

En général, le calendrier annuel des activités est proposé comme suit :

  • Au cours du congrès annuel AFSTA
  • Réunion à huis clos du comité PBI (les membres du comité et les membres du CA de l’AFSTA seulement)
  • Session ouverte si nécessaire pour tenir informé les membres des problèmes / développements sur le terrain
  • Réunion d’octobre
  • Un jour avant la réunion du CA de l’AFSTA
    • Réunion à huis clos du comité (membres du comité et membres du CA de l’AFSTA seulement)
    • Les membres du CA de l’AFSTA ne sont pas requis, mais ceux qui sont intéressés devraient être invités
  • La journée de réunion du CA de l’AFSTA : Le président du comité fait un rapport aux membres du CA sur les activités du comité et, le cas échéant, le CA fait des demandes au comité.

Si nécessaire, le comité convoquera des réunions spéciales qui se tiendront par Skype pour travailler sur des projets et des objectifs spécifiques du comité.